EMPREINTES, 2018-2019
       
     
IMGP2407-2-copie.jpg
       
     
IMGP2409-copie.jpg
       
     
VincentBousserez-BaikalLake-Siberia-Russia-2018March-03.jpg
       
     
VincentBousserez-BaikalLake-Siberia-Russia-2018March-04.jpg
       
     
VincentBousserez-BaikalLake-Siberia-Russia-2018March-05.jpg
       
     
VincentBousserez-BaikalLake-Siberia-Russia-2018March-06.jpg
       
     
VincentBousserez-BaikalLake-Siberia-Russia-2018March-07.jpg
       
     
VincentBousserez-BaikalLake-Siberia-Russia-2018March-08.jpg
       
     
VincentBousserez-BaikalLake-Siberia-Russia-2018March-10.jpg
       
     
VincentBousserez-BaikalLake-Siberia-Russia-2018March-11.jpg
       
     
VincentBousserez-BaikalLake-Siberia-Russia-2018March-13.jpg
       
     
VincentBousserez-BaikalLake-Siberia-Russia-2018March-02.jpg
       
     
       
     
EMPREINTES, 2018-2019
       
     
EMPREINTES, 2018-2019

« Prenez simplement des photos, ne laissez que des empreintes de pas. »
Si seulement c’était si simple.
Partout où l’homme va, il laisse une marque. L’empreinte de son poids dans la terre en est la toute première, mais elle est si loin d’être la seule. Traces de pneus, sillages, chemins, routes, autoroutes, pylônes électriques, usines, villages, villes, mégalopoles. Pollution de l’air, des rivières, des lacs, des mers, des océans. Plus ou moins éphémères, plus ou moins profondes, plus ou moins destructrices, ces traces humaines signalent à la fois notre arrivée et notre départ.
Ces dernières années, ma pratique de la photographie est directement concernée par ces empreintes : mes expéditions photographiques engendrent inéluctablement des traces visibles et invisibles, individuelles et collectives, dans ces lieux qui étaient vierges avant mon arrivée.
J’ai traversé la Finlande, la Suède, la Norvège, l’Islande, la Russie. Les géographies de ces lieux isolés créent en moi des opportunités
de jeux d’échelle et de perspectives déroutantes, rappelant indirectement la condition humaine contemporaine : plus nous grandissons,
et plus nous nous étendons, plus cela coûte cher au monde qui nous entoure.
Mon travail a évolué pour explorer les relations et les tensions entre l’exploration, l’expansion, l’isolement et la destruction.
VB

Découvrez l’article de Fisheye Magazine sur la série Empreinte.

Œuvres disponibles.
Tirages jet d’encre haute qualité sur papier Hahnemühle mat fibre
Edition limitée à 3 exemplaires en 120 x 80 cm.
Edition limitée à 3 exemplaires en 80 x 60 cm.
Prix sur demande.

IMGP2407-2-copie.jpg
       
     
IMGP2409-copie.jpg
       
     
VincentBousserez-BaikalLake-Siberia-Russia-2018March-03.jpg
       
     
VincentBousserez-BaikalLake-Siberia-Russia-2018March-04.jpg
       
     
VincentBousserez-BaikalLake-Siberia-Russia-2018March-05.jpg
       
     
VincentBousserez-BaikalLake-Siberia-Russia-2018March-06.jpg
       
     
VincentBousserez-BaikalLake-Siberia-Russia-2018March-07.jpg
       
     
VincentBousserez-BaikalLake-Siberia-Russia-2018March-08.jpg
       
     
VincentBousserez-BaikalLake-Siberia-Russia-2018March-10.jpg
       
     
VincentBousserez-BaikalLake-Siberia-Russia-2018March-11.jpg
       
     
VincentBousserez-BaikalLake-Siberia-Russia-2018March-13.jpg
       
     
VincentBousserez-BaikalLake-Siberia-Russia-2018March-02.jpg